AFDIDDRI

Accueil > Comprendre, découvrir, mettre en pratique > Initiatives > Cartographie participative de quartiers précaires

Initiatives

Dar es Salaam, Tanzanie

Cartographie participative de quartiers précaires

Des cartes pour prévenir les risques et un système de reporting citoyen.

Dar es Salaam est particulièrement vulnérable aux inondations et 70 % de la population vit dans des quartiers informels. Afin de réduire la vulnérabilité de ces zones d’habitat précaire aux risques et d’améliorer la préparation à la gestion des catastrophes, la municipalité a impulsé la cartographie de Tandale, un de ses plus grands quartiers précaires, en 2013.

Sur inspiration de l’initiative MapKibera (Kenya), des étudiants en planification urbaine et les habitants ont été formés et mobilisés pour recenser l’ensemble des équipements existants sur OpenStreetMap, dans une logique de sensibilisation à la solidarité et de renforcement de capacités.

Des logiciels gratuits en open source Open source Code source ouvert : s’applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative (), c’est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d’accès au code source et de création de travaux dérivés.

(GeoFabrik et Tilemill) ont ensuite été utilisés pour publier les cartes sur Internet. Des drones ont permis d’identifier les zones les plus susceptibles d’être touchées par les inondations. Ce travail a produit des cartes d’exposition aux risques et des voies d’évacuation, permettant également d’identifier les zones où les inondations pourraient provoquer des épidémies.

En 2017, les données collectées, traitées et publiées couvraient 1,3 million de personnes et ont nourri des outils en ligne (OpenStreetMap et InaSAFE – module pour QGIS) qui peuvent être utilisés par les communautés, sans connaissances de programmation préalables. Les financements ont servi à créer les cartes, mais aussi à mettre en place les ressources nécessaires pour l’exercice de reporting citoyen (identification de foyers d’épidémie, etc.). Une plateforme de type Ushahidi (utilisation de SMS ou d’appels vocaux pour recenser les informations) a été mise en place.

http://explore.ramanitanzania.org/

À retenir

Faire une remarque aux auteurs Faire une remarque aux auteurs

Imprimer

Partagez : Linkdin Google + Twitter Facebook

Aménagement pour les plus vulnérables

Rechercher des initiatives