AFDIDDRI

Accueil > Le numérique dans quatre domaines urbains > Gérer les services urbains > Faire un diagnostic des outils numériques pour le service urbain (...)

Gérer les services urbains


Étape 2

Faire un diagnostic des outils numériques pour le service urbain ciblé

Objectif

Faire un diagnostic initial des usages du numérique par tous les opérateurs, liés ou non à l’autorité locale.

Pour les opérateurs de services municipaux, la transformation numérique des infrastructures et des offres commerciales est un enjeu d’efficacité. L’introduction du numérique va alors de pair avec des réformes organisationnelles liées notamment à l’automatisation de certaines tâches, et donc à des restructurations en termes de métiers et de ressources humaines.

Pour les petits opérateurs privés ou informels, le numérique peut être un moyen de développer leur marché, de faciliter l’entrée en contact avec des usagers, d’assurer un meilleur suivi de leur offre et de leur facturation, etc. Ils ont donc également, une fois équipés, une incitation à utiliser ces outils.
Le degré de pénétration des TIC dans ces offres de services varie en fonction des capacités d’investissement des opérateurs et des perspectives des retours sur investissements qu’ils peuvent espérer.

Plusieurs éléments doivent être pris en compte.

  • Les usages du numérique par l’opérateur municipal : services clientèle, billettique, paiement des redevances, gestion administrative et commerciale interne, suivi des flottes et des équipements, communication.
  • Les usages par des opérateurs alternatifs : services à la demande, paiement mobile, publicité commerciale, relations clientèles.
  • Les outils existants et les données qu’il est possible de générer : applications de demandes de services, proportion de paiement en ligne, services clientèles dématérialisés, données sur la gestion des services, la géolocalisation des trajets, les suivis des consommations, les bases de clientèles, etc.
En pratique

Réaliser un rapide auto-diagnostic de maturité numérique

Réaliser un rapide diagnostic des possibilités et limites offertes par le cadre réglementaire sectoriel

  • Quels sont les programmes nationaux et internationaux, les concours et appels à projets qui peuvent mobiliser des financements pour l’innovation numérique et/ou la modernisation du service public considéré ?
  • Quelle place est reconnue et/ou accordée aux offres de services alternatives ou informelles dans le cadre sectoriel du service urbain concerné ?
  • Quelle est la répartition des compétences et responsabilités entre l’État (s’il est partie prenante), l’autorité locale et l’opérateur ?

Réaliser un rapide diagnostic de la maturité numérique du service urbain ciblé

Faire une remarque aux auteursFaire une remarque aux auteurs

Imprimer

Partagez : Linkdin Google + Twitter Facebook