AFDIDDRI

Accueil > Comprendre, découvrir, mettre en pratique > Initiatives > Coopération décentralisée, numérique et planification participative

Initiatives

Guédiawaye, Sénégal

Coopération décentralisée, numérique et planification participative

L’expérience d’une ville du Nord mise à profit pour la mise en place de services numériques et d’espaces de dialogue avec les citoyen·nes dans une commune du Sud.

La ville de Guédiawaye est une des quatre communes qui composent l’agglomération dakaroise. Les différentes équipes municipales ont lancé des expérimentations de planification participative, notamment autour de projets de développement des usages du numérique (sites Internet municipaux, e-éducation, micro-crédits etc.). Afin d’apporter une cohérence d’ensemble au développement du numérique dans la ville, un projet de coopération décentralisée est né en 2008 entre la municipalité, la communauté d’agglomération Castres-Mazamet et l’université de Toulouse (France).

La municipalité française a mis au service de la ville de Guédiawaye son expérience et son savoir-faire dans le développement d’une plateforme numérique reconnue comme l’un des vecteurs majeurs du développement local (économique, enseignement et recherche).

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/cncdext/dyn/public/atlas/detailProjet.html?criteres.prjId=2844

Entre 2007 et 2010, une première phase a permis la mise en place d’un SIG SIG Système d’information géographique : système conçu pour recueillir, stocker, traiter, analyser, gérer et présenter tous les types de données spatiales et géographiques. pilote permettant une gestion plus efficace des services de la municipalité et la diffusion d’une cartographie à l’usage des décideurs et de la société civile. Un portail collaboratif a également été développé pour échanger et mutualiser les initiatives des différentes catégories d’acteurs, mettre à disposition de l’information actualisée et répondant à aux besoins des citoyens, et les former à l’usage des outils (usage perçu comme incontournable).

Deux autres phases ont été mises en œuvre sur la période 2010-2015 : l’une pour renforcer les capacités institutionnelles et l’appropriation des outils par les acteurs locaux, l’autre, financée par l’AFD, pour étudier les possibilités d’essaimage régional.

À retenir

Les dispositifs de coopération décentralisée ont permis de développer l’apprentissage entre pairs et les capacités des acteurs en adaptant une solution française aux besoins d’une ville sénégalaise.

Faire une remarque aux auteurs Faire une remarque aux auteurs

Imprimer

Partagez : Linkdin Google + Twitter Facebook

Relations avec les usagers  /  Renforcement des capacités municipales

Rechercher des initiatives