AFDIDDRI

Accueil > Comprendre, découvrir, mettre en pratique > Initiatives > Un groupe de travail pour l’ouverture de données publiques

Initiatives

Montevideo, Uruguay

Un groupe de travail pour l’ouverture de données publiques

Un processus de standardisation de données géographiques et de publication en accès libre.

En Uruguay, dès les années 1990, des fonctionnaires municipaux ont pris l’initiative de partager gratuitement des données publiques topographiques et cartographiques. Afin de formaliser ce processus, un groupe de travail open data Open data Donnée ouverte en français : donnée brute librement accessible et réutilisable. La philosophie pratique de la donnée ouverte préconise une libre disponibilité d’un maximum de données publiques pour tou·te·s et chacun, sans restriction de copyright, brevets ou d’autres mécanismes de contrôle. Afin de garantir la réutilisation, l’open data exige que l’information soit mise à disposition de manière structurée, documentée et facilement interprétable par une machine.
Le mouvement d’ouverture des données concerne en premier lieu les données collectées ou produites par un État, une collectivité territoriale ou un organe parapublic lors de ses activités de service public.
a été lancé au sein de la municipalité de Montevideo en 2010. En parallèle, une loi nationale pour la promotion de l’adoption de logiciels libres et de standards ouverts dans le secteur public a été adoptée.

Ce processus s’est appuyé sur des jeux de données géographiques et de transports aux formats disponibles ayant déjà été publiés sur Internet en accès libre. La conversion et la standardisation des données publiques en format ouvert a demandé des ressources humaines spécifiques.

Cette initiative répond à une demande du secteur privé identifiée par la municipalité pour accompagner le développement d’applications, notamment à visée touristiques (transports, guides touristiques, cartographie des poubelles recyclables par exemple).

www.montevideo.gub.uy/institucional/montevideo-abierto/datos-abiertos

À retenir

  • Un groupe de travail constitué au sein de la municipalité a permis de préparer le processus et de tester une première publication gratuite de quelques données.
  • Dans un cadre réglementaire favorable, la publication de données publiques selon des formats ouverts permet au secteur privé de développer des applications répondant aux besoins des habitants.

Faire une remarque aux auteurs Faire une remarque aux auteurs

Imprimer

Partagez : Linkdin Google + Twitter Facebook

Gestion des services urbains  /  Renforcement des capacités municipales

Rechercher des initiatives